READING

Il est mort le cheveu, comme le soleil.

Il est mort le cheveu, comme le soleil.

Salut les Nanas ! Est-ce que ça vous dit qu’on parle un peu de cheveux ?

La grande mode depuis ces 3 dernières années c’est de se peroxyder ses pointes en mode Tie and Dye (sympa Daphné Burki) voire toute la longueur pour s’éclater à colorer ses cheveux en blanc, rose, vert, du bleu, mauve.. Non mais c’est rigolo d’avoir une chevelure petit poney, parce qu’on est totalement dans un revival des années 90 et puis c’est cool de changer de peau ! On a vu plusieurs it-girl se lancer dans l’aventure transformation capillaire de l’extrême et décollo à gogo mais comment les cheveux vivent ces folies chromatiques ? Avec de bons soins est-ce possible d’avoir une matière comme Vanessa Hong qui parait si douce et radieuse malgré les séances de blanchiment de sa crinière d’asiatique ? Eh oui, elle est passée de noir corbeau à blanc. Magie.

credit photo www.thestreetmuse.it

Qu’est ce que ça en jette ce blanc immaculé, radient, il attire l’oeil, donne du style à tous vos looks, un rien vous habille, tout le monde vous remarque, vous êtes atypiques, une sorte de femme hybride, futuristique et qui fascine !

Et les cheveux multicolores, qui a osé ? Nos petites beautés qui n’ont pas froid aux yeux Caro du blog d’Asos et Elsa Muse se sont bien amusées mais avec de si jolis minois difficile de résister !

elsamuse cheveux couleur

Crédit photo Instagram @elsamuse

caro asos what the truck cheveux

Crédit photo Instagram @whatthetruck

Et le follicule pileux il en dit quoi de tous ces changements ? Surement pas merci, il va vous faire la tronche, bouder, parce que devinez quoi, en plus d’être vivant il a une mémoire le truc. Attendez-vous à ce qu’ils vous en fassent baver, oui ils sont en supériorité numérique, en plus, alors c’est le moment de vous rattraper en prenant soin d’eux. Etant moi-même, sans que j’y sois forcée ou plus jolie, passée de brune à blonde, de blonde à rouge, de rouge à violet, de gel à cire, de rasage à effilage, de long à court de frisée à raide, je maîtrise parfaitement le sujet. Même des années après, ces frasques capillaires à base de coloration Punk chez le tatoueur de Besançon et de décolo du Mammouth (année de naissance 1984) mes cheveux m’en veulent toujours…

Comment essuyer les plâtres et retrouver une crinière en bonne santé qui, dite lui à voix haute, ne sera plus soumise à nos délires rainbow hair, nos envies de changement de tête se feront dans la douceur, promis, parce que la vie ce n’est pas Jem et les hologrammes, c’est nul mais c’est comme ça.

Etape 1 : Couper

Dois-je m’étendre d’avantage sur le sujet ? Non en plus c’est toujours très blessant et humiliant, d’entendre ça chez le coiffeur, comme si vous étiez une mauvaise mère pour vos cheveux. D’ailleurs ménagez-nous les professionnels de la coiffure, ce n’est jamais agréable d’entendre : « Vos cheveux sont foutus ». Merci je sais, vous êtes méchants.

Etape 2 : Nourrir son cheveu

J’entends par là, lui donner la becquée avec des compléments alimentaires qui vont renforcer vos cheveux dès la racine et vous empêchez d’en perdre en masse. Testé et approuvé depuis 3 mois d’Anacaps, d’ailleurs j’en ai repris pour 3 mois encore ! Pour des cheveux plus forts, moins cassants, en pleine forme mais attention ça n’hydrate pas, buvez au moins 2 litres d’eau riche en oligo-élément (zinc et magnesium) par jour. Pareil j’ai essayé tout un tas de médicaments du cheveux c’est le seul que je trouve efficace à long terme.

Etape 3 : Prendre soin de ses cheveux

Alors là, je suis une experte, ma salle de bain est une clinique du cheveu, j’ai presque TOUT essayé en matière de soins capillaires : Redken, Philipp B, Chrisophe Robin, Shu Uemura, Kerastase, Schwarzkopf, Davines… bref des tonnes de machins, des chers, des chimiques, des naturels, des nuls, des pas mal. Donc impossible de remettre en question mon avis impartial, parole de cheveux secs qui ont morflé.

Sacha Juan : allez-y franco du collier, TOUT est génial, c’est doux pour les cheveux, ça hydrate, ça soigne, ça sent bon et le packaging est blanc épuré, pas de discours miracle et autre système de molécule magique découverte 10 000 lieux sous les mers. 0% bullshit des fois ça fait pas de mal.

sachajuan routine cheveux abimés

René Furterer :  3 soins pas trop mal que je trouve très sains et hydratants pour le cheveux c’est la gamme au Karité et celle à la kératine. Comme je me lave les cheveux à l’après shampoing je n’achète jamais de shampoing. Bluffant ? Dégueu ? Non ça lave le conditionneur et le shampoing ça me les assèche énormément. Comme je n’ai pas du tout de sébum ils ne graissent pas et les laver de cette façon me permet d’enlever les saleté en douceur. C’est ma technique à moi.

rene furterer routine

Enfin quelques huiles ou pommades de cheveux que je trouve extraordinaires, pas loin du coup de baguette magique mais il ne faut pas exagérer non plus, c’est le baume Egyptian Magic chez Oh My Cream, l’huile réparatrice Activilong à l’avocat chez MGC et enfin, le clou du spectacle, le truc super chiant à trouver, la rareté de l’extrême, l’huile de pépins de figue de barbarie. Bonne chance pour la trouver mais vous allez voir c’est très rigolo et les sites où vous la trouverez, vous m’en direz des nouvelles.

Amusez-vous bien ce week end de galipettes !

 


RELATED POST

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
Join us